Lutter contre les risques de saturnisme

DPE Draveil

Le plomb a été employé dans les peintures pour augmenter leur résistance.

Les poussières issues de ce métal, lorsqu’elles sont ingérées ou inhalées, peuvent provoquer le saturnisme.

C’est pourquoi, depuis 1949, l’utilisation du plomb a été réglementée.

De plus, il est désormais obligatoire de contrôler la concentration en plomb des peintures anciennes.

Un diagnostic appelé Constat de risque d’exposition au plomb (CREP) a été instauré pour les biens immobiliers dont le permis de construire est antérieur au 1er janvier 1949.

Il doit être joint aux actes contractuels des locations ou des ventes de logement.

Sa validité est de six ans pour les baux et d’un an pour les actes de vente.

Le diagnostiqueur certifié se sert d’un appareil à fluorescence X pour repérer la présence de plomb dans les peintures.

La concentration de ce métal doit être inférieure à 1 mg/cm².

Si cette concentration est dépassée, le diagnostiqueur devra estimer les risques d’émissions de poussières toxiques liés à la dégradation du revêtement.

En cas de danger pour les occupants, des travaux de retrait des peintures seront prescrits.